Hack Ver Alli : « Un.e président.e à vendre »

En 2017, le scandale Cambridge Analytica a dévoilé combien les réseaux sociaux pouvaient être exploités à des fins électorales et de manipulation de masse. Depuis, les exemples s'accumulent pour éclairer certaines collusions entre technologies et pouvoir politique.

À quelques semaines des élections présidentielles françaises, Hackstub propose de faire le point sur les rapports entre industries, dont technologiques, et politique institutionnelle.